Blog

La bienveillance au cœur des nouvelles entreprises « digitales »!

learn, create, share, inspire, empower and enjoy -  set of sticky notes with inspirational words and smiley

Dans un environnement de « guerre des talents », il est désormais indispensable d’intégrer de nouvelles dimensions pour attirer les meilleurs profils, accélérer leur intégration et limiter le turnover.

Que ce soit en terme de transformation, d’accélération, ou d’innovation, la bienveillance est à chaque fois à la base de ces démarches.

Tous les modèles de lâcher prise nécessaires dans le monde de l’agilité, ne peuvent se construire qu’avec une vision bienveillante. Fondés sur le travail collaboratif, ces modèles d’agilité, de corporate hacking, etc. amplifient considérablement les besoins de transversalité et de communication au sein des équipes. Celles-ci ont besoin d’oser et d’échanger librement ! Pas d’innovation sans bienveillance !

La bienveillance permet de recréer une culture d’entreprise basée sur des valeurs communes, c’est de cette manière que l’entreprise reprend sa place au cœur de nos sociétés humaines.

De plus en plus indépendants et autonomes, les talents désirent évoluer dans un environnement de confiance et de bien-être et sont heureux de se regrouper au sein d’entreprises partageant les mêmes valeurs.

Le développement personnel devient une source d’attirance et de rétention. Les candidats attendent aujourd’hui de l’entreprise un accompagnement personnalisé pour mieux se connaître, développer leurs expertises, réduire leurs lacunes, accroître leurs aspirations et le sens de leur travail, etc.

L’enjeu du manager est donc désormais de faire passer les messages de manière positive, de montrer la voie, d’avancer ensemble vers ce qui fait sens à la fois pour l’organisation et les personnes qui la composent.

 

ARROWMAN Key Insights

Franck Pasquet constate que la fonction de « Chief Happiness Officer » est de plus en plus plébiscitée au sein des organisations. Il conseille également aux Dirigeants de :

♦ Intégrer cette dimension lors des recrutements. Avant de rappeler un candidat, il est impératif de s’interroger sur la valeur ajoutée personnelle que le management et la société pourront lui apporter (et pas simplement la valeur ajoutée chiffrée ).

♦ Accompagner le recrutement mais aussi l’intégration, la formation et le développement personnel des salariés (la rétention). Un salarié épanoui sera davantage impliqué et tourné vers l’avenir à vos côtés.

♦ Développer un écosystème pour travailler en transversalité au sein de vos équipes (une dynamique créée tous ensemble) ainsi qu’une culture agile avec un management contributif.

♦ Ne pas négliger les environnements où les gens sont heureux de se retrouver / de se dépasser (valorisation des réussites, communication interne positive, culture de la gagne, séminaire, etc.).

 

Franck Pasquet conseille aux candidats de faire prévaloir leur énergie et leur positivisme pour se développer personnellement. Leur richesse personnelle servira in-fine à la croissance des organisations pour lesquelles ils travaillent.

 

Franck PASQUET, est l’un des Directeurs associés d’ARROWMAN Executive Search en France. Il est spécialiste des technologies et du marketing digital ainsi que des innovations qui en découlent.